L’ampoule halogène est une version améliorée de celle à incandescence. Plus respectueuse de l’environnement que cette dernière, et renvoyant une lumière plus intense, elle a l’inconvénient cependant d’émettre un éclairage en différé. Appréciée pour la lumière chaleureuse qu’elle renvoie, la lampe halogène consomme tout de même encore trop d’énergie et donc n’est pas très écologique. C’est dans cet optique que la commission européenne a voté pour l’interdiction des ampoules halogènes en septembre 2018.

 

Un processus logique de disparition des ampoules énergivores

L’interdiction des ampoules halogènes se fait dans le processus de l’interdiction en 2013 à la production et à la vente des ampoules à incandescence. Trop énergivores, pas assez durables, les ampoules à incandescence utilisaient une trop grande partie de leur énergie à chauffer l’ampoule pour une petite partie à éclairer. Avec la prise de conscience écologique, il en venait de soit que les ampoules à incandescence finiraient par disparaître. Puis, on vantait les avantages de sa consœur, l’ampoule halogène qui était certes plus respectueuse de l’environnement mais qui aujourd’hui où l’environnement est devenu une priorité et une course contre la montre, récolte encore trop de mauvaises notes pour la planète. Programmée une première fois en 2015, l’interdiction des halogènes devraient être tenu pour l’automne 2018.

Face à la disparition des halogènes, vive la LED !

La LED représente définitivement l’avenir : écologique, durables et renvoyant la lumière instantanément, contrairement à l’halogène, la LED est aujourd’hui la solution la plus recommandée pour l’éclairage.  

En outre, la technologie LED est de plus en plus accessible financièrement, et étant robuste, l’ampoule LED peut durer jusqu’à 25 000 heures, soit une économie importante réalisée par rapport aux halogènes et incandescentes qui moins performantes, doivent être changer plus régulièrement. Contrairement à ces dernières, la LED ne produit pas de chaleur et donc il n’y a pas de risque de brûlure. Elle est également plus supportable pour les yeux que ces grandes sœurs.

Aujourd’hui, avec l’engouement des ampoules pour la déco et l’arrivée des ampoules à filament, l’ampoule LED, hier très standard, s’est aujourd’hui adaptée et se décline aujourd’hui en plusieurs formes et couleurs aux filaments torsadés ou droits.

 

Après l’interdiction des incandescentes à la production et à la vente, et celle imminente des ampoules halogènes, la LED semble être la solution de remplacement idéale.

Découvrez aussi les ampoules eco-halogènes, alternative à la LED.

interdiction ampoule halogene